Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

LAUREATS DE l’APPEL A PROJETS « Agir contre la précarité énergétique 2021 »

En février 2021, la Fondation VALOREM et MIROVA, filiale de Natixis Investment Managers, ont lancé conjointement un appel à projets national dédié à la lutte contre la précarité énergétique. 

Ensemble, luttons contre la précarité énergétique

Un appel à projets pour donner aux associations les moyens d’agir !

Complémentaire à d’autres aides existantes, l’appel à projets entend soutenir les acteurs locaux dans la mise en place d’actions en faveur de la rénovation énergétique des logements de ménages modestes. L’impact des rénovations énergétiques globales, performantes et innovantes sur le plan technique et social sera renforcé par l’accès aux énergies renouvelables et aux matériaux écologiques. 

Une sélection collective des projets

Afin de départager les 25 dossiers de candidature, 9 personnalités ont été invitées à prendre part aux discussions et aux débats :

  • Pierre Girard (Président de la Fondation Valorem)
  • Witold Marais (MIROVA)
  • Eva l’Homme (MIROVA)
  • Célia Gautier (Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme)
  • Claire Bally (CLER et membre du réseau RAPPEL)
  • Marie Moisan (CLER et membre du réseau RAPPEL)
  • Camille Girard (Salarié du Groupe VALOREM)
  • Michel Boisson (Bénévole à Watt for Change)
  • Frédéric Petit (Salarié du Groupe VALOREM)

Le Comité de sélection s’est réuni à deux reprises. Une première session a permis l’analyse des dossiers de candidature et de départager les projets. Lors de la 2nd session, les associations ont été invitées à pitcher leurs projets et à échanger avec les membres du Comité.

Découvrez les lauréats de l’appel à projets

Après délibération lors de deux Comité de sélection, 8 projets ont été retenus pour bénéficier d’un accompagnement financier entre 20 000 et 50 000 euros :

L’association propose d’accompagner des particuliers en situation de précarité énergétique dans la réhabilitation de leur logement dans la Métropole de Lyon. La création du fonds « Watt for Change » jouera un rôle de levier dans le déclenchement des travaux de rénovations énergétiques performantes et globales et permettra aux ménages modestes d’accéder aux énergies renouvelables ainsi qu’à des matériaux biosourcés.

L’association girondine incontournable dans la lutte contre la précarité énergétique s’engage dans l’accès aux énergies renouvelables, la sobriété énergétique et l’écoconstruction. Le CREAQ propose la montée en puissance du fonds « Dentelle » qui permet de compenser le reste-à-charge pour des familles modestes dans le cadre de la rénovation globale de leur logement. L’initiative s’inscrit également dans un travail sur la santé des personnes en situation de mal-logement ainsi que dans l’accès aux énergies renouvelables.

L’association accompagne la création de projets d’accès aux énergies renouvelables sur un modèle coopératif, citoyen et sensibilise à la lutte contre la précarité énergétique dans l’Aude. Son projet vise à pérenniser un fonds local d’aide aux petits travaux pour lutter contre la précarité énergétique. Ces actions constituent un premier pas vers une rénovation plus globale des logements et l’accès aux énergies renouvelables.

L’équipe locale réunionnaise lutte contre la précarité énergétique en s’appuyant sur l’Auto-Réhabilitation Accompagnée (ARA). Le projet propose d’accompagner socialement, techniquement et financièrement 10 ménages dans les travaux de rénovation énergétique de leur logement. La constitution du Fonds « Caméléon » permettra de mettre en œuvre des travaux de finition, notamment de végétalisation des cours et des jardins ainsi que d’abonder les aides de droit commun déjà existante.

L’association conseille, accompagne et forme des particuliers en situation de précarité énergétique sur les problématiques à la réhabilitation de leur logement en Savoie. Le projet retenu propose un accompagnement global de 20 ménages modestes dans la rénovation énergétique de leur logement ainsi que dans l’accès aux énergies renouvelables.

SAS solidaire et filiale de l’Institut NégaWatt, DOREMI lutte contre la précarité énergétique tout en traitant les questions du confort et de la qualité de l’air pour les habitants. La création du Fonds de soutien « Rénovation performante contre la précarité énergétique » s’inscrit dans un projet global d’accompagnement à la rénovation énergétique. Il consiste à lever les freins économiques pour la rénovation des logements de 20 ménages modestes et très modestes en limitant le reste-à-charge dès le début des travaux de rénovation.

L’expérimentation menée conjointement par Stop Exclusion, les Compagnons Bâtisseurs, le Réseau Eco-Habitat et Dorémi consiste en la création d’un nouveau métier d’accompagnateur social, financier et technique dans le cadre de rénovations énergétiques performantes. Ces professionnels seront des tiers de confiance qui auront un rôle de guide dans les processus de réhabilitation de logements de personnes modestes. Ils apporteront une expertise technique, un soutien à la recherche d’aides financières et un accompagnement social aux ménages.

En Seine-Saint-Denis, Département où le taux de pauvreté est plus élevé de la Métropole, l’association SHAKTI lutte contre la précarité énergétique. Le projet propose à 30 ménages en situation de précarité énergétique un accompagnement dans le cadre de la rénovation de leur logement. Les habitants bénéficieront d’un soutien technique, administratif et financier via l’avance d’une partie des frais et la diminution du reste-à-charge.